Fête de Saint-Lambert

« Saint Lambert est le patron du diocèse. Sa fête est l’occasion de nous retrouver et de prier pour notre diocèse au début de l’année pastorale. C’est pourquoi je vous invite à la célébration qui aura lieu à cette occasion en la cathédrale le mercredi 17 septembre 2014 à 18 heures. Ce sera pour moi l’occasion de présider l’eucharistie aux intentions du diocèse en ce début d’année pastorale. Ce sera aussi le bon moment pour présenter et bénir le Conseil épiscopal renouvelé.

 En espérant vous retrouver à cette occasion, je vous envoie l’expression de mes sentiments les meilleurs et mes vœux de bon démarrage pour l’année pastorale 2014-2015. »

 + Jean-Pierre Delville, votre évêque

 

« Der Heilige Lambertus ist der Schutzpatron des Bistums. Sein Fest bietet die Gelegenheit, uns zu Beginn des Pastoraljahres zu versammeln und für unser Bistum zu beten.

Aus diesem Anlass möchte ich Sie zur Eucharistiefeier einladen,welcheam Mittwoch, dem 17. September 2014, um 18.00 Uhr in der Kathedrale stattfinden wird. Dies wird für mich die Gelegenheit sein, der Eucharistie vorzusitzen, die dem Bistum zu Beginn dieses Pastoraljahres gewidmet ist. Gleichzeitig ist es ein guter Zeitpunkt, um den erneuerten Bischofsrat vorzustellen und zu segnen.

Ich hoffe, Siedort begrüßen zu dürfen, und sende Ihnen meine besten Grüße und guten Wünsche für den Start in das Pastoraljahr 2014-2015. »

Jean-Pierre Delville, Ihr Bischof

Relique de Saint-Lambert (Trésor de la Cathédrale)

Relique de Saint-Lambert (Trésor de la Cathédrale)

 

 

Rencontre internationale pour la paix à Anvers

Dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale, la ville d’Anvers a été retenue pour accueillir, du 7 au 9 septembre, la grande « Rencontre de la Paix », organisée chaque année par la communauté Sant’Egidio.
Monseigneur Jean-Pierre Delville sera présent à ce grand rendez-vous réunissant pas moins de 300 leaders politiques et religieux. Le message de notre Évêque ci-dessous.

« La Paix, c’est l’avenir !

Ce thème de la rencontre des religions pour la paix à Anvers est un véritable défi qui nous est proposé.

Trois cent responsables religieux et politiques issus de 70 pays vont nouer des liens entre eux en faveur de la paix dans le monde.

Je participerai activement à cette rencontre. J’invite chacun d’entre nous à se poser la question : « Comment puis-je m’engager pour que la paix soit l’avenir de l’humanité ? »

+Jean-Pierre Delville

«La rencontre des religions pour la paix a commencé sur les chapeaux de roue. Je voudrais relever certaines phrases-clés prononcées par les conférenciers»

Andrea Riccardi, fondateur de la Communauté S. Egidio: « Parler de guerres des civilisations ou de guerres des religions est une simplification qui permet de trouver un ennemi à combattre. Le monde suffoque sans dialogue, comme a dit le pape François en visitant S. Egidio à Rome. La guerre est une folie, le dialogue est la médecine des conflits ».

 

Vian Dakheel, membre de la Communauté yezidi, venue en chaise roulante témoigner du drame vécu par son peuple: « Notre communauté remonte au 3e millénaire avant le Christ. Nous n’avons jamais voulu être dominés par une autre religion. Nous ne connaissons pas le meurtre. Et voilà qu’on a tué 3000 de nos membres et 400 000 sont réfugiés. 500 personnes ont été enlevées et nos jeunes filles sont vendues comme esclaves pour 150 $ sur les marchés de Mossoul. Nous appelons à l’aide aux autorités mondiales ».

 

Ignace Afrem II, patriarche syriaque orthodoxe : « Dans la crise syrienne, nous voyons que personne ne tire profit de la guerre. L’homme peut être un monstre. Nous préparons les commémorations du génocide syriaque de 1915 qui a fait 500 000 morts, en même temps que le génocide arménien ».

 

Abraham Skorka, rabbin de Buenos Aires: « La bible, plus qu’une théologie écrite par l’homme, est une anthropologie écrite par Dieu ».

 

Shawki Ibrahim Allam, grand mufti d’Egypte: « Les extrémistes de l’ISIS ou EI, Etat islamique au Levant n’ont jamais étudié l’Islam. Ils ont une interprétation erronée. C’est une mauvaise plante à déraciner. C’est la position de l’Université Al Ahzar du Caire ».

 

Mohammed Sammak, théologien musulman du Liban: « Ces gens de l’ISIS sont des criminels. Il n’y a aucun imam chez eux. Ce n’est pas de l’Islam, mais des criminels qui s’emparent de la religion. La victime est l’Islam, qui est dénaturé et manipulé ».

 

Nedim Gürsel, écrivain turc: « Le problème c’est qu’eux mêmes se réfèrent à l’Islam et sont financés par des Etats. La Turquie a attendu jusqu’il y a quelques semaines pour les taxer de terroristes. Des Etats les financent. Obama veut les mettre sur le bon  chemin ».

 

Très bonne ambiance donc et discours empreints de vérité et de sincérité !

+Jean-Pierre Delville

santegidio

 

Rentrée des classes

Voici les messages de Monseigneur Delville aux jeunes reprenant le chemin de l’école cette semaine.

Rentrée en primaire:

«  Voici arrivé le 1er septembre !
C’est la fête de saint Gilles, connu comme patron des jongleurs et invoqué contre la dépression. Voilà un sympathique patron pour la rentrée des classes! Qu’elle se fasse dans la joie et sans maux de tête, spécialement pour les enfants qui font leur première entrée à l’école.
Les enfants, ne faites pas trop les gilles,
les vacances sont finies!
Chers enseignants,
vous qui jonglez avec beaucoup d’éléments,
gardez le feu sacré
tout au long de l’année ! »

« 

« Und schon ist der 1. September da!

Es ist das Fest des heiligen Ägidius, der als Patron der Jongleure bekannt ist und gegen Depressionen angerufen wird. Ein recht sympathischer Patron für den Schulanfang! Wir hoffen, dass der Schulanfang in Freude und ohne allzu große Kopfschmerzen stattfindet, ganz besonders für die Kinder, die zum ersten Mal zur Schule gehen.

Kinder, spielt nicht zu sehr die Jecken, die Ferien sind vorbei!

Liebe Lehrer/innen, ihr, die mit vielen Elementen jongliert, bewahrt das ganze Jahr über das heilige Feuer! »

Rentrée en secondaire:

« Bonne rentrée aux élèves et aux enseignants du secondaire!

Ce 3 septembre, c’est aussi la fête de saint Grégoire le Grand, mort en 604.
En une période de déconfiture de la ville de Rome, ce pape a lutté contre le défaitisme ambiant et lancé l’évangélisation de l’Angleterre.
Je vous souhaite le même esprit d’audace et d’aventure, spécialement pour ceux qui s’engagent pour la première fois sur les terres de l’enseignement secondaire! « 

« Einen guten Schulstart wünschen wir den Schülern und Lehrern des Sekundarschulwesens !

Der 3. September ist auch das Fest des heiligen Gregors des Großen, verstorben in 604.

Zu einer Zeit des Verfalls der Stadt Rom kämpfte dieser Papst gegen den generellen Defätismus und startete die Evangelisierung Englands.

Auch euch wünsche ich diesen Mut und Abenteuergeist, ganz besonders denjenigen, die zum ersten Mal die Welt der Sekundarschule betreten! »

+ Monseigneur Jean-Pierre Delville